Articles

Retrouvez ici les articles de Christina Zelzner

Être Femme

À l’occasion des groupes et des stages que j’anime depuis des années, nombre de femmes témoignent de leur désarroi dans leur quête de leur féminité : « Je ne me sens pas femme… ». « Je ne sais pas ce que c’est, la féminité…. ». « Je suis à la recherche de ma véritable nature, mais je ne sais pas où chercher … ». Effectivement, après des millénaires de patriarcat, souvent, nous nous sentons être une « personne », asexuée. Or, notre véritable puissance réside dans notre nature sexuelle. On en parle tellement de la féminité. Mais qu’est-ce que c’est, en fait, la féminité ? L’Énergie féminine L’énergie féminine comporte un aspect statique et un aspect dynamique [1]. De par sa nature (...)

Lire l'article entier en cliquant ici


La Sexualité – un miroir de moi-même

La sexualité est un miroir de moi-même. En elle, se cristallise qui je suis. Avant d’être une histoire à deux, c’est une histoire qui me concerne. Ma sexualité me parle d’abord de la relation que j’ai à moi-même : « Suis-je à l’aise dans mon identité d’homme ou de femme ? » Elle me parle de l’image que j’ai de moi : « Est-ce que j’aime mon corps tel qu’il est ? Est-ce que l’image qu’il me renvoie me paraît désirable ? » En elle, se montre aussi ma capacité à être en intimité avec moi-même, à m’autoriser à être l’homme ou la femme que je suis, à ressentir et à exprimer mon désir, à vivre mon plaisir. Cette relation que j’ai avec moi n’est pas le fruit du hasard : c’est le résultat d’une longue (...)

Lire l'article entier en cliquant ici


« Regardez-moi »

« Maman, Papa, regardez ! » Un enfant se construit dans le regard de l’autre. Tout d’abord dans le regard de sa mère, puis dans celui de son père. La qualité de ce regard s’inscrit à tout jamais comme une empreinte, non seulement dans le psychisme de l’enfant, mais aussi dans sa mémoire cellulaire. Ce regard et son jugement intrinsèque construisent l’enfant, qui, une fois devenu adulte les projette à son tour sur le monde qui l’entoure. - « Quand je dois parler en public, je me sens ridicule et je n’arrive plus à sortir un mot ». - « Quand l’on me demande quelque chose, c’est plus fort que moi, il faut que je fasse le contraire ». - « Parfois je suis pris(e) d’angoisse, et je (...)

Lire l'article entier en cliquant ici